Recherche
 
Reçevoir les News
  Inscription
Désinscription
 

 


Henri-Georges Clouzot
Date et lieu de naissance :
20 novembre 1907, Niort, France
Date et lieu de décès :
12 janvier 1977, Paris, France
En 1925, Clouzot étudie le droit et les sciences politiques. Pour gagner sa vie il est secrétaire d’un député.
Il travaille sur des scénario en collaborant en 1931 au scénario d’ Un soir de rafle de C.Gallone. Dans les studios de Babelsberg en Allemagne. Il supervise des films d'opérette, genre en grande vogue au début du parlant. C’est durant cette période qu’il apprendra les rouages du cinéma.
Pendant l’occupation, il réalise ses deux premiers films pour la Continental ( une firme allemande de droit français implantée à Paris en 1940 ) : l'Assassin habite au 21 et le Corbeau qui restitue le climat de ces années.
Son travail à cette époque lui vaudra une brève et injuste interdiction professionnelle après la Libération.
Il revient en 1947, avec Quai des Orfèvres, un film policier.En 1948, La liberation lui inspire Manon. En 1953, le Salaire de la peur lui vaut une palme d’or à Cannes. Viendront ensuite les diaboliques, les espions qui prouvent son talent de cinéaste de l’insolite. Sa seule et unique comédie, Miquette et sa mère, sera boudée par le public.
Son influence sur le cinéma français et en particulier celui des années quatre-vingt a été important.
Filmographie
La Prisonnière (1968)
Giuseppe Verdi: Requiem (1967)
L’ Enfer (1964)
La Vérité (1960)
Les Espions (1957)
Le Mystère Picasso (1956)
Les Diaboliques (1955)
Le Salaire de la peur (1953)
Miquette et sa mère (1950)
Le Voyage en Brésil (1950) (inachevé)
Manon (1949)
Retour à la vie (1949 - segment dans le retour de Jean)
Quai des Orfèvres (1947)
Le Corbeau (1943)
L’ Assassin habite... au 21(1942)
Caprice de princesse (1933)
Tout pour l’amour (1933)
La Chanson d’une nuit (1932)
La Terreur des batignolles (1931 – Court métrage)