Recherche
 
Reçevoir les News
  Inscription
Désinscription
 

 


Billy Wilder
Date et lieu de naissance :
1906, Vienne
Date et lieu de décès :
30 mars 2002
Billy Wilder aborde le cinéma à la UFA, à Berlin, où son talent de scénariste est remarqué. L'arrivée au pouvoir des nazis le contraint à émigrer, d'abord à Paris, puis aux Etats-Unis. Il y continue sa carrière de scénariste.
Il signe un contrat avec la Paramount en 1942 pour la mise en scène de plusieurs films .Assurance sur la mort [Double Indemnity] , 1944, avec Barbara Stanwyck et Edward G. Robinson), est sa première œuvre importante.
Suivront plusieurs succès, produits et souvent coécrits par son complice Charles Brackett, dont le Poison (1945) primé aux Oscars, ou Sunset Boulevard (1950).
Il cesse sa collaboration avec Brackett en 1950 et coproduit et réalise des œuvres aussi diverses que le Gouffre aux chimères (1951), méditation amère sur le journalisme, ou Sept Ans de réflexion (1955), comédie légère sur la fragilité du mari esseulé. À partir d'Ariane (Love in The Afternoon, 1957), il débute une fructueuse association avec le scénariste I.A.L. Diamond qui débouchera sur des œuvres majeures telles que Certains l'aiment chaud (1959), son plus grand succès commercial, puis la Garçonnière (The Apartment, avec Shirley Mac Laine et Jack Lemon), Oscar du meilleur film en 1960.
Avec Un, deux, trois (One, Two, Three, 1961), Wilder connaît son premier revers, suivi de bien d'autres qui lui feront dire: «Les vrais films-catastrophes, c'est moi qui les fais.» Les échecs successifs font fuir les producteurs américains et c'est en Europe que le cinéaste trouvera le financement pour son dernier film important, Fedora (1978), écho trompeur de Sunset Boulevard.
Filmographie
Buddy, Buddy (1981)
Fedora (1978)
The Front Page (Spéciale première, 1974)
Avanti ! (1972)
la Vie privée de Sherlock Holmes (The Private Life of Sherlock Holmes, 1970)
La grande combine (The Fortune Cookie, 1966)
Embrasse-moi, idiot (Kiss Me, Stupid, 1964)
Irma la Douce (1963)
Un, deux, trois (One, Two, Three, 1961)
La garçonnière (The Apartment, 1960)
Certains l'aiment chaud (Some like it hot, 1959)
Témoin à charge (Witness for the Prosecution, 1958)
Ariane (Love in The Afternoon, 1957)
L'Odyssée de Charles Lindbergh (The Spirit of Saint Louis, 1957)
Sept ans de réflexion (The Seven Year Itch, 1955)
Sabrina (1954)
Stalag 17 (1953)
Le gouffre aux chimères (Ace in the Hole, 1951)
Boulevard du crépuscule (Sunset Boulevard, 1950)
La Scandaleuse de Berlin (A Foreign Affair, 1948)
La valse de l’empereur (The emperor Waltz, 1948)
Le poison (The Lost Weekend, 1945)
Assurance sur la mort (Double Indemnity, 1944)
Les cinq secret du désert (Five Graves to Cairo, 1943)
Uniformes et Jupons courts (The Major and the Minor, 1942)